Archives de catégorie : Saison 2022-2023

Contrastes

2 octobre 2022 à 17h30 à l’Entrepôt,
7 rue Francis de Pressensé, 75014 Paris

Réservation sur la billetterie de l’Entrepôt

Darius Milhaud (1892-1974)
Suite op.157b pour violon, clarinette et piano « Le Voyageur sans bagage »

Germaine Tailleferre (1892-1983)
Six Chansons françaises (1929)
Non, la fidélité… (Gabriel-Charles de Lattaignant)
Souvent un air de vérité (Voltaire)
Mon mari m’a diffamée (Anonyme, XVe siècle)
Vrai Dieu, qui m’y confortera (Anonyme, XVe siècle)
On a dit mal de mon ami (Anonyme, XVe siècle)
Les trois présents (Jean-François Sarrasin)

Charles Ives (1874-1954)
Largo (1901)
Charlie Rutlage, chanson de cow-boy (cueilli par John Avery Lomax)

Joseph Kosma (1905-1969) sur des textes de Jacques Prévert (1900-1977)
La grasse matinée
Déjeuner du matin
Et puis après
En sortant de l’école

Béla Bartók (1881-1945)
Contrasts pour violon, clarinette et piano (1938)
Verbunkos (danse de recrutement)
Pihenő (repos)
Sebes (vif)

Avec Karine Godefroy, chant, Françoise Tillard, piano, Simon Milone, violon, Francis Prost, clarinette

D’un piano à l’autre

4 décembre 2022 à 17h30 à l’Entrepôt, 7 rue Francis de Pressencé, 75014 Paris

Joseph Haydn (1732-1809)
Arianna a Naxos (1789)

Étienne-Nicolas Méhul (1763-1817)
Sonate en ut mineur (1783)

Hélène de Montgeroult (1764-1836)
Études (1816)

Joseph Wölfl (1773-1812)
Grand Duo (Sonate) pour violoncelle et piano en  mineur, op. 31 (Éd. Érard, à Paris 1805, dédié à Madame Hollander) (Largo – Allegro molto – Andante – Finale. Allegro)

Françoise Masset, chant, Françoise Tillard, piano, Silvia Lenzi, violoncelle 

La Colombe de Gounod

5 février 2023 ) 17h30 à l’Entrepôt
7 rue Francis de Pressencé, 75014 Paris

Opéra-comique de Charles Gounod sur un livret de Barbier et Carré.
Création au Théâtre de Baden-Baden, le 6 août 1860

Ici, ce sera un format poche !

La Colombe
Un conte moral.
Lui se ruine pour elle, continue de la chérir dans la pauvreté à travers une colombe savante à laquelle il a donné son nom à elle : le nom de Sylvie.
La Colombe, symbole de l’amour profond et sincère.
Elle a choisi la richesse et le pouvoir de la femme-objet de luxe, mais, victime de la mode et du temps, elle a besoin de la colombe pour raviver la curiosité à son endroit et maintenir son rang social. Sa séduction a besoin d’un appui…
La Colombe, réduite à l’animal savant, gadget publicitaire, arme.

Clara Penalva, soprano, la Comtesse Sylvie
Laura Muller, mezzo, le valet Mazet
Charles Mesrine, ténor, l’amoureux Horace
Franck Leguérinel, baryton, le majordome
Soizic Chevrant, violoncelle
Françoise Tillard, piano