Christine Planté

Christine Planté est professeure émérite de littérature française et d’études sur le genre à l’université de Lyon 2, membre de l’UMR IHRIM 5317,

et présidente de la Société des études sur Marceline Desbordes-Valmore (SEMDV) :

http://www.societedesetudesmarcelinedesbordesvalmore.fr/?page_id=508

Ses recherches portent principalement sur les rapports féminin/masculin et sur la place des femmes dans la littérature et la culture, en particulier dans la France du XIXe siècle. Elles s’inscrivent dans la perspective d'une poétique historique.

Parmi ses publications : La Petite Sœur de Balzac. Essai sur la femme auteur, Seuil, 1989 (2e éd. revue et augmentée, Presses universitaires de Lyon, 2015).

L’Aurore en fuite, poèmes de Marceline Desbordes-Valmore choisis, préfacés, annotés par Christine Planté, « Points », Seuil,   2010 ;

George Sand, Fils de Jean-Jacques, fragment d’un roman inédit sur Jean-Jacques Rousseau 'suivi de deux articles), PUL, 2012.

Sur la romance :

« Une bergère déjà savante. Pour une anthropologie et une poétique historiques de la romance »,  revue Orages. Littérature et culture. 1760-1830, n° 11, « Rousseau en musique », 2012 ;

http://orages.eu/wp-content/uploads/2016/06/bergere.pdf

« Le genre des genres : l’exemple de la romance », Le Genre à l’œuvre, L’Harmattan, « Logiques Sociales (Sociologie des Arts) », 2013.