Franz Schubert et Vincent Bouchot

Le 28 mars 2020 à 18h30 Espace Ararat

Dans la ligne du concert en trio précédent qui mariait contemporain et romantique, voici le très célèbre trio op.100 de Schubert précédé par une toute nouvelle production du compositeur Vincent Bouchot sur un texte virulent de Pasolini, A un Papa, interprété, toujours par Bertrand Aimar au violon, Soizic Chevrant au violoncelle, Françoise Tillard au piano et la soprano diseuse de texte de notre époque, Françoise Masset. A un Papa, œuvre pour voix et trio que Vincent Bouchot dédia aux deux Françoise, est repris pour la première fois depuis sa création en janvier 2016 à Paris.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire