Laura Muller

Laura Muller, mezzo

Laura Muller, mezzo

Laura Muller commence à chanter à l'âge de 8 ans à la maîtrise du Puy-en-Velay. Titulaire d'un master de lettres modernes, elle poursuit ses études de chant dans les conservatoires parisiens et obtient le DEM à l'unanimité avec les féicitations du jury. En soliste, on a pu l'entendre à l'Opéra de Paris dans le rôle du Pâtre de Tannhäuser (2011), ou dans l'Enfant et les Sortilèges de Ravel (Châtelet, 2014) et dans Le Roman de Renart de Coralie Fayolle (rôle de Renart, Châtelet 2015). Intéressée par le répertoire contemporain, elle a créé le rôle d'Olga 1 dans Pion prend tour en D9 de Bruno Giner (dir. Philippe Nahon) et on a pu l'entendre dans La Fabbrica illuminata de Luigi Nono pour voix soliste et bande magnétique (Turin, Paris - Institut culturel italien). En juin 2017 elle crée le rôle titre de l'opéra Dorian Gray de Mariana Ungureanu. En juin et juillet 2018, elle chante le rôle de Cherubino (Noces de Figaro), à Versailles (Festival le Mois Molère) et à Chantilly. Elle est membre de l'ensemble baroque pour 6 voix de femmes Athénaïs, de l'ensemble Zene, et chante régulièrement avec Les Métaboles (dir. Léo Warynski) ou le choeur de Radio France.