Francine Trachier

Francine Trachier
Issue d'une famille de musiciens, Francine Trachier fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient un Premier Prix de violon et un Premier Prix de musique de chambre en 1978. En 1981, elle est sixième Prix du concours international de violon «Nicolo Paganini» à Gênes. En 1983, Rolf Liebermann la choisit, durant la Sommerakademie du Mozarteum à Salzbourg pour interpréter au concert de gala organisé à l'occasion de son 75e anniversaire, le Concerto n°3 de Mozart sous la direction de Ferdinand Leitner avec la Robert Schumann Philharmonie. En 1984, elle obtient un Deuxième Prix au Concours International de musique de chambre de Trapani avec Matthias Fletzberger (piano). Cette même année, elle est lauréate de l'Académie Ravel dans les classes de Jean-Pierre Wallez, Jean-Jacques Kantorow et Maurice Gendron. Ce dernier l'invite à jouer avec lui le Concerto pour violon et violoncelle de Johannes Brahms à Aix-en-Provence. De 1985 à 1987, elle poursuit ses études à Londres avec l'une des plus grandes pédagogues du violon, Mrs Airoff-Dowling, qui la présente aussitôt à Isaac Stern et Yehudi Menuhin avec lequel elle travaille le concerto d'Alban Berg. Ses activités l'ont amenée à jouer avec de prestigieux orchestres français et étrangers, à se produire en récitals en France, en Europe, en Russie et en Australie. Depuis 1989, elle est violon solo de l'Orchestre Régional de Basse-Normandie. Son répertoire comprend les grands concertos pour violon et orchestre : Bach, Beethoven, Brahms, Mozart, Mendelssohn, mais aussi le Poème de Chausson, Tzigane de Ravel ou encore la suite Baal Shem de Bloch. Elle aime également particulièrement interpréter la musique des XXe et XXIe siècles tels le Concerto à la mémoire d'un ange d’Alban Berg, le concerto funèbre de Karl Amadeus Hartmann, the Lark ascending de Vaughan Williams, Fratres et Tabula Rasa d'Arvo Pärt, Toru Takemitsu, Olivier Messiaen et Bruno Mantovani. En 2003, elle a créé en France la Deuxième Sonate de Krzystof Penderecki en présence du compositeur lors de la semaine de musique contemporaine de Caen.
Elle a joué avec notamment Christophe Coin, Michel Portal, Didier Lockwood, Emile Naoumoff, Cedric Tiberghien, Cyprien Katsaris, et a été membre du trio Léonore en compagnie de Susan Manoff et Hélène Dautry.