Une Education manquée, pocket opera

Parole et Musique en collaboration avec l’Atelier Lyrique de Franche Comté

UNE EDUCATION MANQUEE

au Théâtre de Ménilmontant les 14, 15 et 16 juin 2012

Opéra comique d’ Emmanuel CHABRIER

Livret d’Eugène Leterrier et Albert Vanloo

Arrangement de Françoise Tillard

Synopsis

Gontran de Boismassif, à peine sorti des mains de son précepteur Pausanias, et Hélène de la Cerisaie, que l’on vient de retirer du couvent, se retrouvent le soir de leurs noces à l’heure où l’hymen se consomme. En vain, Gontran se remémore–t-il tout ce que Pausanias lui a inculqué de sciences diverses pour savoir ce qu’il doit faire en la circonstance, en vain consulte-t-il son précepteur qui, embarrassé, va s’informer auprès d’un collègue sur ce qu’il était censé, selon Gontran, lui apprendre à ce sujet. Par bonheur, un orage éclate, le tonnerre gronde et nos deux jouvenceaux, que la peur jette dans les bras l’un de l’autre, découvrent du même coup les gestes de l’amour. Pausanias revient…. Lorsqu’on n’a plus besoin de lui.

Une des opérettes les plus raffinées de notre répertoire, presque trop pour ce genre… A l’occasion de sa reprise, en 1913, l’un des admirateurs les plus fervents de Chabrier, sinon son plus direct héritier, Maurice Ravel, écrira :

« Il y a plus de véritable musique dans cette petite œuvre que dans beaucoup de grands ouvrages lyriques. Dans le moindre couplet, dans la moindre romance, on reconnaît l’auteur si personnel de Gwendoline, du Roi malgré lui, de la Sulamite. C’est de la même matière musicale, moins condensée mais aussi savoureuse. Combien d’œuvres légères, même parmi les plus récentes ne paraîtraient désuètes au regard de celle-ci, vieille pourtant de trente quatre années ? »

L'opéra sera précédé d'un concert de mélodies de Chabrier, compositeur aussi capable d'harmoniser finement une chanson populaire avec "Que les amants ont de peine" que d'inventer de nouvelles formes musicales avec "L'Invitation au Voyage".

Représentations les 25 et 26 août 2006 à Arc-et-Senans et Voray sur l’Ognon. Février 2008 au Théâtre de Grey.

Gontran :    Isabelle Sengès
Hélène :      Anne Marchand
Pausanias :Paul-Alexandre Dubois
Direction musicale et piano : Françoise Tillard
Violon :       Boris Lamerand
Basson :   Eric Lemaire
Mise en scène : Paul-Alexandre Dubois
Décors :      Didier Boulais
Costumes :         Benjamin Clée
Lumières :   Gérard Vendrely
Régie :        Isabelle Lauranceau